Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ACF Actions Contre le Fascisme
  • ACF Actions Contre le Fascisme
  • : Acf est un mouvement antifasciste autonome! Un réseau qui s'étend sur tout le territoire dans le but de récolter un max d'info et d'être en action au maximum. Créer des liens avec les autres autonomes ...et dépasser les frontiéres pour lutter efficacement... Ouvrez les yeux , le fascisme est omniprésent ! Renvoyons le aux ordures! Nous, Vous, Tous et Partout !
  • Contact

Recherche

19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 11:03

894560 10200957788208292 1160591996 o

Repost 0
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 09:00
Photo_d_un_cadavre_par_Elie_Kagan__Paris__17_octobre_1961-1.jpg Rassemblement commémoratif le 17 Octobre 2012 à 18h30 Passerelle des Jumelages Quai Chateaudbriand pour RENNES, à 18h au Pont Saint Michel à PARIS, à LILLE à 18h30 place de la République et STRASBOURG, à 17h30, pont aux corbeaux.  


 «Il y a cinquanteet un  ans, le préfet de Police de la Seine, Maurice Papon, avec l'accord du gouvernement, imposa un couvre-feu visant exclusivement tous les Français musulmans d'Algérie.
 
«Ce couvre-feu raciste entraîna une réaction pacifique des Algériens, sous la forme d'une manifestation dans les rues de Paris. Au soir du mardi 17 octobre 1961, ils furent près de trente mille, hommes, femmes et enfants, à défiler pacifiquement sur les grandes artères de la capitale pour revendiquer le droit à l'égalité et défendre l'indépendance de l'Algérie. 
 
«La répression policière de cette protestation non violente est une des pages les plus sombres de notre histoire. Longtemps dissimulée à l'opinion et désormais établie par les historiens, elle fut féroce : onze mille arrestations, des dizaines d'assassinats, dont de nombreux manifestants noyés dans la Seine, tués par balles, frappés à mort.  
 
«Le temps est venu d'une reconnaissance officielle de cette tragédie dont la mémoire est aussi bien française qu'algérienne. Les victimes oubliées du 17 octobre 1961 travaillaient, habitaient et vivaient en France. Nous leur devons cette justice élémentaire, celle du souvenir.  
 
«Reconnaître les crimes du 17 octobre 1961, c'est aussi ouvrir les pages d'une histoire apaisée entre les deux rives de la Méditerranée. En 2012, l'Algérie fêtera cinquante ans d'une indépendance qui fut aussi une déchirure française. A l'orée de cette commémoration, seule la vérité est gage de réconciliation.  
 
«Ni vengeance, ni repentance, mais justice de la vérité et réconciliation des peuples: c'est ainsi que nous construirons une nouvelle fraternité franco-algérienne.
http://blogs.mediapart.fr/edition/17-octobre-1961/article/121011/appel-pour-la-reconnaissance-officielle-de-la-tragedie-d
Signez l'appel en ligne et visualisez la carte des manifestations en France
 
 
 
images-10-.jpg

Les images sont lointaines, les impressions confuses, mais il se souvient avoir entendu son père parler, un jour, de la manifestation du 17 octobre 1961. Il vivait alors dans le bidonville de Sartrouville, et ce soir-là, son père avait évoqué à mi-voix, avec des cousins, des coups, des morts et des violences policières. "C'était dans les années 1970, je devais avoir 10 ou 12 ans. Dès qu'ils ont réalisé que j'écoutais, ils se sont tus."Aujourd'hui, M'Hamed Kaki a 50 ans, il est devenu "passeur de mémoire"et il était aux côtés du maire de Nanterre, dimanche 16 octobre 2011 , pour inaugurer le premier boulevard de France portant le nom du 17 octobre 1961. "Cette histoire que la France a longtemps oubliée et dont les anciens ne voulaient pas nous parler pour nous protéger, j'en suis aujourd'hui très fier", sourit-il.

 

Pendant les années 1970 et 1980, le souvenir du 17 octobre 1961 est enveloppé d'un épais linceul. Qui se souvient alors qu'un jour d'automne des hommes, des femmes et des enfants qui manifestaient en famille, désarmés, dans les rues de Paris ont été tués par la police à coups de crosse, jetés vivants dans la Seine, retrouvés pendus dans les bois ? "C'est tout simplement l'une des rares fois, depuis le XIXe siècle, où la police a tiré sur des ouvriers à Paris", constate l'historien Benjamin Stora. Dans les semaines qui suivent, des dizaines de cadavres d'Algériens aux visages tuméfiés sont repêchés dans la Seine. Benjamin Stora pense que la répression fit une centaine de morts, l'historien anglais Jim House"au minimum" 120 ou 130, Jean-Luc Einaudi, auteur de La Bataille de Paris, plus de 150.

 

images-5-.jpg

 

 

Ce jour-là, les "Français musulmans d'Algérie" manifestaient à l'appel de la fédération de France du FLN contre le couvre-feu qui leur avait été imposé par le préfet de police de Paris, Maurice Papon. Cantonnés habituellement aux bidonvilles de banlieue, plus de 20 000 hommes, femmes et enfants défilent alors pacifiquement dans les rues du Quartier latin, sur les Grands Boulevards, aux abords des Champs-Elysées. La violence policière est inouïe : les agents les attendent à la sortie du métro et dans les rues pour les rouer de coups en les insultant. "Les plus faibles, ceux qui étaient déjà en sang, ils les cravachent jusqu'à la mort, je l'ai vu", racontera, en 1997, Saad Ouazen lors d'une réunion de commémoration organisée par le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP). Bien qu'ils n'opposent aucune résistance, des dizaines de manifestants sont tués par balles, d'autres sont noyés dans la Seine. Au total, plus de 11 000 Algériens sont arrêtés et transférés au Palais des sports ou au stade Pierre-de-Coubertin.

 Sources: Le monde

 

Filmographie relative au 17 octobre 1961 
http://www.17octobre61.org/
 

50 ans après, la Vérité est en marche. Cependant, la France n’a toujours pas reconnu sa responsabilité dans les guerres coloniales qu’elle a menées, - en particulier la Guerre d’Algérie - non plus que dans le cortège de drames et d’horreurs qu’elles ont entraînés, comme ce crime d’Etat que constitue le 17 octobre 1961. Certains osent encore aujourd’hui continuer à parler des "bienfaits de la colonisation", célébrer le putsch des généraux à Alger contre la République et le pouvoir encourage les nostalgiques de l’Algérie Française et de l’OAS.

    On ne construit pas la démocratie sur des mensonges et des occultations. 50 ans après, il est temps :

  • que les plus hautes Autorités de la République reconnaissent les massacres commis par la Police Parisienne le 17 octobre 1961 et les jours suivants, comme un crime d’Etat.

  • que la Fondation pour la Mémoire de la guerre d’Algérie soit re-fondée sur des bases totalement différentes.

  • que la liberté d’accès aux archives soit effective pour tous, historiens et citoyens.

  • que la recherche historique sur ces questions soit encouragée, dans un cadre franco-algérien, international et indépendant.

                
Repost 0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 14:52

Merci à Sébastien Russo ...

644524_4492804649034_1614588220_n-1-.jpg

 

 2012 :   

Des Marseillais font fuir des roms et brûlent les restes de leur campement. Plusieurs habitants et riverains d'une cité de Marseille ont contraint à la fuite, jeudi soir, des familles roms installées à proximité et incendié les restes de leur campement.

1939-1945 :

Des Marseillais font fuir des roms et brûlent les restes de leur campement. Plusieurs habitants et riverains d'une cité de Marseille ont contraint à la fuite, jeudi soir, des familles roms installées à proximité et incendié les restes de leur campement.
Repost 0
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 13:08

Une peine que nous trouvons bien légère encore...

Quelques mois pour eux payer ..toute une vie pour tenter d'oublier pour Rodrigue et Clémentine sa maman... Que fait la "justice" de ce pays ? Comment peut on poser une peine si légère ? Ils s'en fichent eux...Ils sont tranquilles quand ils marchent dans la rue , nous on les a vu et croyez nous , ça fanfaronne et ça marche en mode FAF à l'aise dans les rues de Calais..

Pendant que ce gamin se retourne dans la rue quand il marche seul ...pendant que se gamin rase les murs maintenant pour éviter de les recroiser.. Ce qui arrivera vu qu'ils sont libres..

Il va devoir un jour au coin d'une rue affronter ses agresseurs en face  yeux dans les yeux !!

Putain ....c'est honteux !!! Que se passerat-il ?

 

 

111018-agression-raciste-calais[1]

 

<<Le 15 octobre dernier, vers 21 h 30, Rodrigue, 15 ans, circule à vélo dans une rue de Calais où résident un père et ses deux fils.

 

« Qu'est-ce qu'il à me regarder le sale négro ? » lui lance l'un deux. Avant de lui arracher son t-shirt et d'en venir aux mains. Il est rejoint par son frère, qui maintient la victime alors que l'autre la frappe. Le père arrive un peu plus tard. mais au lieu de mettre un terme à la bagarre, donne lui aussi un coup de poing au visage de Rodrigue. Le jeune homme de 15 ans s'en sort avec une dent en moins et trois autres déchaussées.

 

 

À l'audience, jeudi au tribunal de grande instance de Boulogne-sur-mer, le père et ses deux fils racontent une toute autre histoire. L'agresseur, c'est Rodrigue et la victime, le prévenu. Aucun propos raciste n'a été tenu par l'un d'entre eux. « C'est ma cousine qui l'a traité de sale noir quand il est passé et il a voulu se battre avec moi », explique l'un des deux fims. Le père lui, est intervenu pour mettre fin au conflit, mais Rodrigue voulant toujours en découdre, il a dû lui en « coller une » pour le remettre sur son vélo. Devant le président du tribunal, Louis-Benoît Betermiez, la version des prévenus, qui n'ont cessé d'en changer depuis leurs premières auditions avec les policiers, est incohérente et peine à convaincre. L'une des assesseurs du président résume : « Est-ce que tout le monde ment, même les policiers ? Par contre, on doit vous croire maintenant alors que vous avez raconté des salades au départ ? » La réponse se fait discrète. Et la tromperie vire parfois au grotesque. « Avez-vous esquivé les coups de Rodrigue ou en avez-vous reçu ? », demande le président. « Non...On s'est rendus coup pour coup. C'est dans ma première version que j'ai dit que je les avais esquivés », bafouille-t-il. « Il y a une dame qui a vu comment ça s'était passé. Rodrigue n'a même pas donné un coup », reprend la mère de la victime.

Me Devos-Courtois, l'avocate de la partie civile, rappelle : « Votre cousine, une petite fille de treize ans, s'est effondrée en larmes pendant les auditions avec un policier. Et a fini par avouer qu'elle n'avait jamais insulté Rodrigue mais que sa mère lui avait demandé de mentir. » Et revient sur le caractère racial du délit. « Des propos racistes, il y en a eu avant, pendant et après la bagarre. » Même avis chez la procureur Yasmine Hedin, qui note « qu'on retrouve à la barre les mêmes sourires narquois que ceux décrits lors des auditions. Le caractère raciste transpire par tous les pores de ce dossier. J'ai bien essayé de mettre en cause la version de Rodrigue, mais aucun élément du dossier ne permet de douter de sa parole. Par contre vous, vous nous avez raconté n'importe quoi ! » L'avocat de la défense, Me Fasquel, a beau craindre que « la volonté de combattre le racisme dans la société ne nous fasse jouer le mauvais procès », ses clients sont reconnus coupables par le tribunal. Les deux fils écopent de dix et quatre mois, leur père de huit mois, tous avec sursis. Ils devront payer 3 000 euros de provision et prendre en charge les frais dentaires de leur victime. • >>

 

Sources La voix du Nord

 

 

 

Repost 0
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 15:39

Souvenez vous....ACF était là pour soutenir Rodrigue et sa maman Clémentine...

 

http://acf.actioncontrelefascisme.over-blog.com/article-marche-de-soutient-a-rodrigue-victime-d-une-agression-raciste-10-dec-2011-92085515.html

 

Sur le retour on remarque une voiture avec des "suspects" à l'intérieur qui nous regardent avant de mettre son clignotant précipitamment ... mais rien d'alarmant .... puis plus loin deux gars lacets blancs, bombers et sweets bleus à capuches....qui nous doublent sur le trottoir style de rien... mais qui finissent par se retourner bien évidement. On avance encore.... normal ^^ et là une bande de 10 à 15 types très stéréotypés FAF ^^ vient vers nous ^^ on serre les fesses et on attend que ça "se" passe ...mais les deux gars sweets capuches bleus repassent et les gars dla voiture arrivent ^^ bon là deux solutions ....(nous sommes environ 4) Soit on avance on fonce dans le tas et on morfle^^ bien plus nombreux que nous !! Soit et c'est ce que l'on choisi ,,, on entre ds le premier magasin et on attend ^^

Nous voilà un peu coincé héhé et les types passent et repassent devant la boutique.... On a plus le choix faut appeler les keufs ou on mange chérot et on est pas suicidaires non plus !!!! On prévient la gérante et on fait appeler les keufs, nous installés au fond du magasin ....Là au bout de 15 minutes assez longues....les flics arrivent et acceptent de nous escorter à vu .....C'est à dire en restant dans leurs véhicules...On est donc partit sans trop traîner et hop voiture merci les gens et bye bye !!  

Nous n'avons pas de photos pour illustrer ce passage sympa  mais

faut dire que c'est pas à cela que l'on pensait .

 

 

 

Voici un extrait de La voix du Nord...

Skinheads : l'expédition punitive dans les rues de Calais avait avorté

 

Il y a des signes qui ne trompent pas : les garçons qui se trouvaient à la barre avaient des tenues très particulières, ...

 

notamment des pantalons de camouflage paramilitaires, des rangers rutilantes et un crâne bien rasé. Une vraie carte d'identité même si un autre annonçait clairement la couleur en arborant un T-shirt marqué « Skinheads France ». Un mouvement qui cultive le racisme et la xénophobie. Et dont les membres se réclament.

Rien d'étonnant alors à ce qu'ils se soient retrouvés le 10 décembre à Calais, pour venger l'un des leurs qui affirme à la barre : « La semaine précédente, quatre migrants m'avaient tendu un guet-apens et ils m'ont roué de coups. J'ai porté plainte mais je n'ai jamais eu de nouvelles. La police ne fait pas son travail ». C'est sans doute pour cela qu'ils ont décidé de se faire justice eux-mêmes et organisé une expédition punitive, battant le rappel d'autres membres du mouvement. Ils se sont ainsi retrouvés à quatorze à arpenter les rues pour retrouver les fameux agresseurs.

Ou « des personnes qui leur ressemblent », ajoutera le président. Leur présence a été signalée et l'arrivée de la police a fait fuir la majeure partie de la bande. Seuls cinq d'entre eux ont été interpellés, qui se sont retrouvés mardi au tribunal. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils étaient ce jour-là porteurs « d'arguments » de poids comme une masse, une batte de base-ball, un coup de poing américain et un couteau. « En France, il est interdit de se retrouver à plusieurs pour s'apprêter à commettre ce genre de violence. Ces arrestations ont sans doute permis d'éviter le pire car s'ils avaient rencontré ceux qu'ils recherchaient, tout cela aurait pu se terminer aux assises », dira le procureur. Pour cette fois, l'aventure s'est terminée par une condamnation à une peine de six mois avec sursis pour les cinq protagonistes de l'affaire. Interdiction a également été faite à tous de détenir une arme à un titre quelconque pendant cinq ans.

 

 

 

 

Rien à rajouter ....

 

Rodrigue on pense à toi ....

Repost 0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 14:43

DSCN8623

 

En début d'aprés midi nous avions enfin des nouvelles du tribunal où étaient attendus Rodrigue et sa maman Clémentine.

 

Ils étaient 4   face à 15 ou 20 dans la partie adverse ! les agresseurs!... les minables... ils avaient trouvé une nouvelle excuse répugnante pour leur comportement.... ne visant qu'à salir Rodrigue!!!

 

<<pouuuaaahhhh j'avais la nausée! infectes! ils transpiraient de grosses gouttes... ils se sont fait lâchés par le premier avocat qu'ils avaient choisis!! et celui qui les défendait aujourd'hui était nuuuuuuuuuuuuuul!!! >>

( nous confit Delphine qui les accompagne depuis le début)

 

L'audience est donc reportée et les chefs d'accusations modifiés .

Le Procureur et le juge ont accepté la requalification des faits , ils acceptent la deuxième circonstance aggravante

: le caractère raciste de l'agression ..

Il ne s'agit plus d'une simple contravention correctionnalisée mais d'un délit !

 

Les associations qui le peuvent pourront se porter partie civile!

 

 Le juge à dit : intolérable, inacceptable en France.....

 

Oui ben là faudrait se réveiller Mr le Juge ... t'es mignon mais ça on est déjà au courant nous !!!

 

Enfin le principal c''est que Rodrigue aura justice , cela n'effacera en rien cette violence mais l'adoucira un peu ...

 

 

 

 

Repost 0
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 15:40

Le 15 octobre dernier, Rodrigue, ado calaisien de 15 ans d’origine camerounaise, se faisait insulter puis agresser par deux frères majeurs en passant dans « leur » rue… « Leur » rue, puisqu'ils lui ont chanté qu’ils ne voulaient « pas de bougnoule dans leur rue! »… Le premier arracheson tee-shirt et provoque Rodrigue en le bousculant, en le frappant… le second, venu mettre un terme à cette empoignade, en profite toutefois pour ajouter quelques coups à Rodrigue Le père, alerté par les larmes et les cris des enfants de plusieurs familles réunies ce jour chez les agresseurs, mais pourtant avertit par l'aîné que son frère était responsable de ça, sortit alors pour… encourager ses fils puis les relayer : à coups de poing, il finit par casser une dent à Rodrigue, expulsée au moment des faits… deux autres dents sont fortement endommagées… et avec le temps, un examen annonce qu’une quatrième dent a été touché… Rodrigue en a pour au moins trois ans de soins dentaires, avec, après consolidation, de fortes chances pour qu’une greffe oseuse soit réalisée…

Pétition à signer et partager  

http://www.petitionduweb.com//voirpetition.php?petition=10452

 

 

111018-agression-raciste-calais[1]

Sont retenus par le Parquet :
• Les faits de violence avec 1 jour d’ITT malgré les 5 jours initialement reconnus par l’interne, malgré les difficultés à se nourrir correctement, les difficultés à s’endormir…
• La circonstance aggravante concernant « les violences en réunion ».

En revanche, le caractère raciste de l’agression n’a pas été retenu par le Parquet ! 

Que serait devenu Rodrigue s'il n'avait pas réussi à se dégager ??

Qu'attendent-ils? Une marche blanche pour un noir ??

C'est scandaleux, honteux les gens doivent se mobiliser comme pour un dernier cri !!!

 

IMGP0883

 

Alors signez et faites tourner cette pétition partout ...Réseaux sociaux , mails , etc 

Ne placez pas ce crime raciste sous silence...d'autres viendront ...

Battons nous contre ce fléau si souvent banalisé !! Le racisme !!!

Pour la pétition ....

http://www.petitionduweb.com//voirpetition.php?petition=10452 

 

 

Les liens qui prouvent pour beaucoup ...

http://nord-pas-de-calais.france3.fr/info/calais--rodrigue-victime-de-violences-racistes--70952523.html 

 

http://www.nordlittoral.fr/actualite/la_une/2011/10/19/article_ado_de_15_ans_victime_agression_raciste.shtml 

 

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Calais/actualite/Secteur_Calais/2011/10/19/article_agression-raciste-trois-interpellations.shtml 

 

http://www.lavoixdunord.fr/actualite/L_info_en_continu/Littoral/2011/10/18/article_calais-trois-interpellations-ce-matin-ap.shtml 

 

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Calais/actualite/Secteur_Calais/2011/10/21/article_pas-de-caractere-raciste-dans-l-agressio.shtml 

 

http://acf.actioncontrelefascisme.over-blog.com/article-marche-de-soutient-a-rodrigue-victime-d-une-agression-raciste-10-dec-2011-92085515.html 

 

 

Soyons unis et dénonçons cette erreur car c'est une erreur de penser malgré les preuves que ce n'est pas un acte raciste !! 

 

 Merci pour Rodrigue ...

Repost 0
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 19:48

 

   

Déroutés par le manque de mobilisation !!!

 

  RSCN8627.JPG

 

 

 Le comité de soutient  a réunit 30 personnes voir 40 !! Manif' calme mais finalement  stimulée par quelques slogans bien de chez nous ^^ à coup de mégaphone...

Un bel élan s'est installé puis elle s'est terminée dans le calme après des échanges et la rencontre de Rodrigue et sa maman Clémentine.

Quelques camarades antifa étaient présents aussi, on vous salut ...

 

 

 

 

 

    380510 172680806164130 149713535127524 281082 464046846 n

  386648_172682976163913_149713535127524_281099_994046546_n.jpg          

 

Articles de presses résumants tout ça ... 

 

Sur le retour on remarque une voiture avec des "suspects" à l'intérieur qui nous regardent avant de mettre son clignotant précipitamment ... mais rien d'alarmant .... puis plus loin deux gars lacets blancs, bombers et sweets bleus à capuches....qui nous doublent sur le trottoir style de rien... mais qui finissent par se retourner bien évidement. On avance encore.... normal ^^ et là une bande de 10 à 15 types très stéréotypés FAF ^^ vient vers nous ^^ on serre les fesses et on attend que ça "se" passe ...mais les deux gars sweets capuches bleus repassent et les gars dla voiture arrivent ^^ bon là deux solutions ....(nous sommes environ 4) Soit on avance on fonce dans le tas et on morfle^^ bien plus nombreux que nous !! Soit et c'est ce que l'on choisi ,,, on entre ds le premier magasin et on attend ^^

Nous voilà un peu coincé héhé et les types passent et repassent devant la boutique.... On a plus le choix faut appeler les keufs ou on mange chérot et on est pas suicidaires non plus !!!! On prévient la gérante et on fait appeler les keufs, nous installés au fond du magasin ....Là au bout de 15 minutes assez longues....les flics arrivent et acceptent de nous escorter à vu .....C'est à dire en restant dans leurs véhicules...On est donc partit sans trop traîner et hop voiture merci les gens et bye bye !!  

Nous n'avons pas de photos pour illustrer ce passage sympa  mais

faut dire que c'est pas à cela que l'on pensait .

 

  DSCN8623.JPG

Ici nous ne sommes pas simplement devant un crime raciste comme se disait sur la page de soutient , mais bel est bien face à une montée de plus en plus banalisée du fascisme...

Ce jeune loulou est victime de plusieurs choses ! Victime du racisme mais aussi du laxisme des dirigeants de plus en plus flagrant et ça c'est inquiétant .Le crime raciste qui n'interpelle plus ???!!! C'est scandaleux simplement !! Alors peut être que derrière ce comité de soutient d'autres actions plus chocs auraient put être faites??? Mais alors où étaient donc ses camarades de classes , ses profs , les voisins ?? tous auraient dut être là par centaines....et soutenir cette famille ....dénoncer ces enfoirés .... interpeller l'opinion public etc .....En France nous le savons bien ; le fascisme est

omniprésent .....mais personne veut le voir !!!! personne ne veut

 sortir la tête du sable... Qu'attendent-ils pour appliquer les 

peines maximums contre tout ces racistes du plus petit au plus  dangereux !!!!

 

 

 

 

la-bonne-copie-1.jpg

Le combat est loin d'être gagné , à Calais nous avons vu que la place était prise par ces extrémistes sans scrupules !!

 

A nous de continuer et de rien lâcher !! Parfois on pourrait se demander pourquoi certains sont de tout les combats au lieu de sélectionner pour être pus productifs  !! A tous je leur répond : quels combat antifasciste peut primer sur l'autre? Quand on voit les dégâts causés par ces parasites , on a de quoi s'inquiéter et il faut être partout car eux le sont !!!

 

Rodrigue si besoin nous serons là ...Garde la pêche jeune homme, prends soin de toi et de ta famille...

Noirs ou blancs, ce ne sont que des enfants !!! 

 

NO PASARAN !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 08:52

Ils ont besoin de vous, de nous !!!

 

Une collecte  sera déposée par ACF, alors à bons entendeurs n'hésitez pas à nous contacter si vous voulez vous joindre à nous .. Il est possible qu'un véhicule ramasse les dons si vous ne pouvez pas vous déplacer.policiers-migrants-calais[1]

 

 

APPEL DE SôS ! SOUTIEN ô SANS-PAPIERS :

 
UN CONVOI POUR CALAIS SAMEDI 17 DECEMBRE

 

Le dernier convoi du 19 novembre ne suffira pas à passer l’hiver, SôS appelle donc à prendre part à un nouveau convoi pour calais le 17 décembre.

Parce que la police de Calais et d’ailleurs continue à saisir les affaires des migrants (vêtements chauds, sous-vêtements, etc…) et à détruire leurs refuges (saccages et vols de toiles de tentes, destruction des abris de fortune, lacération et gazage des couvertures).

Un nouveau rendez-vous est donné à Calais, le samedi 17 décembre à 17h place de la mairie, d’où nous partirons tous ensemble décharger le matériel. Puis, nous nous réunirons en AG avec nos amis Calaisiens dans un local prévu à effet.
D’ores et déjà, des compagnons de villes telles que Blois, Créteil, Brives, Amiens et Nantes ont répondu à l’appel et seront présents avec nous pour ce convoi et cette AG.
Nous apporterons à Calais vêtements chauds, couvertures et tout ce que nous pourrons trouver. Comme la dernière fois, pour les gens du Nord qui veulent apporter des affaires, retrouvez-nous place de la mairie à Calais à 17h.


Pour vous joindre au convoi, contact SôS : 06 37 60 80 27. La guerre des couvertures continue.

 

Des papiers pour tous
Libre circulation, libre installation
Fermeture des centres de rétention


Repost 0
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 11:15

 L' ACF sera là pour soutenir Rodrigue et ses proches ...2314022057_small_1-1-.jpg  

Cet acte est impardonnable..

 

La voix du Nord :

<<Samedi vers 15 oct 21 h, alors qu'il rentrait chez lui à vélo, un adolescent camerounais de 15 ans vivant à Calais depuis quatre ans a été victime d'une agression d'une violence inouïe. Insulté de « négro » et de « sale noir », l'adolescent a reçu des coups de pieds sur le corps et le visage, puis des coups de poings qui lui ont cassé trois dents. Indignée, la mère de la victime veut alerter l'opinion publique, « pour que cela ne se reproduise plus ».>>

 

 

 

 

   _111018-agression-raciste-calais-1-.jpg

  Suite à l'agression de Rodrigue le 15 oct dernier, le comité de soutien profite de la journée mondiale des Droits de l'Homme pour vous proposer une manifestation pacifiste ce samedi 10 décembre 2011, à 14h30 sur la Place Crèvecoeur face au Palais de Justice.

<<Venez manifester vos encouragements à Rodrigue!
Aidez-nous à lui redonner le sourire!...
Aidez-le à redevenir un enfant de 15 ans comme les autres!

Unissons-nous pour faire entendre notre révolte face à de telles pratiques et face à la violence à laquelle nos enfants sont trop régulièrement confrontés!


« Qui ne dit mot consent » : ne nous résignons pas… Sans vous, rien n’est possible!>>

 

Beaucoup de FAFs comme dans cet article de m..... prétendent que ce n'est pas une agression raciste !!!!!
 
 
L'ACF prend position et dénoncera ce geste samedi à Calais.
Il est très clair que c'est une agression raciste encore et encore ...quand c'est pas pour ça c'est pour une orientation sexuelle ou autre ! Il y en a marre !!!!  Les agressions se multiplient partout ... Il faut dénoncer ça , être auprés des familles pour leur dire qu"elles ne sont pas seules et alerté l'opinion public sur ce fléau venu tout droit du mouvement fasciste en France qui regroupe bien plus de mouvances que certains ne veulent l'admettre ...cela devient une de leur spécialité..
 
 
Il faut se dresser contre ça , face à eux et dire STOP !!!
Repost 0