Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ACF Actions Contre le Fascisme
  • ACF Actions Contre le Fascisme
  • : Acf est un mouvement antifasciste autonome! Un réseau qui s'étend sur tout le territoire dans le but de récolter un max d'info et d'être en action au maximum. Créer des liens avec les autres autonomes ...et dépasser les frontiéres pour lutter efficacement... Ouvrez les yeux , le fascisme est omniprésent ! Renvoyons le aux ordures! Nous, Vous, Tous et Partout !
  • Contact

Recherche

10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 08:04

 

Communiqué de la Fédération Anarchiste d' Arras validé par l'ensemble des participants..

 

De Paris, de Lille, d'Arras ou encore de la Belgique, des militant-e-s antifasciste sont venu-e-s soutenir la Faction Est 381319 2731574283444 1079856852 32467979 682114479 nde Nancy ce Jeudi 5 Janvier 2012 au soir pour une contre-manifestation (officieuse) face aux identitaires !

L'ACF Nord Pas de Calais était là pour rejoindre l'équipe sur place également ..

 

Cette action a regroupé entre cinquante et soixante personnes du côté antifasciste, contre une petite trentaine voir moins du côté de l'extrême-droite, le chiffrage du groupe raciste ayant été difficile face à un déploiement de la police d'État très important pour l'évènement (on a dénombré 9 camionnettes, sans compter les autres dispositifs près de la mairie) !

 

Le contact des deux groupes a donc été impossible, mais de cours affrontement ont eu lieu avec les lignes de CRS. Le bloc, après avoir marché quelques minutes du point de rassemblement au lieu de la manifestation, s'est vu barrer le chemin, après le chant de slogans antifascistes (par la suite anti-police), une banderole a été déployée (à l'envers comme nous l'a fait remarqué un flic), puis nous avons avancé et commencé à tenter de faire reculer les CRS. Ceux-ci ont dès lors gazé et matraqué, ils ont mis sur le carreau de nombreuses personnes (dont les brûlures aux visages se sont fait encore sentir un jour après, nous laissant deviner des gazeuses à poivres et CS) et faisant un blessé à la tête (qui rejoindra l'hôpital à la fin de manifestation avec peut-être un traumatisme crânien...).

  

La possibilité pour passer étant très faible, la décision a été prise de faire une marche dans la ville. Cela afin d'une part d'éviter de rester dans un endroit trop fermé, et d'autre part pour limiter le nombre d'arrestations en allant dans des endroits permettant plus de solutions ou de protection. A ce titre des projectiles ont été pris pour permettre la mise à l'écart de la police politique française qui, pendant que les CRS étaient en train de remonter dans les camions sans qu'on ne le sache, on continué d'avancer vers nous à 10 ou 15 mecs de la BAC, voiture à l'appui derrière et dont un flasball à la main.

 

Des rues ont été partiellement bloquées le temps de notre passage, banderole tendues, et vers les dernières minutes des poubelles renversées sur la route pour ralentir la progression des baqueux et par la suite des fourgons de CRS revenus à la charge... Entre temps, la police est passée de l'humour aux insultes et surtout au mode « chasse à l'homme ». L'arrivée à un pont a sonné la charge de la BAC contre le groupe qui a décidé de de disperser, et à ce moment quatre personnes ont été arrêtées plus ou moins délicatement...

 

On notera que cette police fait, sans remords, appel aux fachistes pour attraper les antifa qui se sont dispersé-e-s dans la ville pour se regrouper dans un appartement afin de faire un bilan de l'action et de la situation. Avec l'arrestation de deux jeunes nancéens dont l'un mineur relâché assez rapidement, d'un belge relâché un peu moins de 24h après les évènements (qui se sont déroulés vers 18h30- 19h00), et d'un vosgien dont je n'ai pour ma part aucune nouvelle, mais il a surement été libéré en même temps que notre camarade de Belgique.

 

Les RG ont comme d'habitude pris des photos et filmé, ainsi que deux tiers personnes qui, j'espère, auront l'intelligence de ne pas poster nos visages sur le net pour aider la police... Cher-e-s con-citoyen-ne-s, ils/elles ne vous donneront rien en échange, pas de sous pour vous et seulement plus de misère pour nous alors un acte solidaire aujourd'hui !

 

A la liberté, au respect, à la tolérance, à l'égalité, et à tous nos espoirs pour une société meilleure !

 

 

NO PASARAN !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires